📲  Télécharge l’application 3018

Le Rapport de la Commission Ecrans rejoint les recommandations de l’Association e-Enfance / 3018

Partager

Le 16 janvier dernier, le Président Emmanuel Macron annonçait la création d’un comité d’experts ayant pour but d’évaluer l’impact de l’exposition des jeunes aux écrans. Après plus de 3 mois de travail, les dix experts ont présenté leur rapport le 30 avril. Voici les principales recommandations

⮕ Avant 3 ans, pas d’écrans 

⮕ Avant 11 ans, pas de téléphone portable 

⮕ Entre 11 et 13 ans, un téléphone sans accès à internet 

⮕ À partir de 13 ans, un smartphone avec internet 

⮕ À partir de 15 ans, un accès à des réseaux sociaux « éthiques »

L’Association e-Enfance / 3018 se félicite de cette prise de conscience et de la reprise d’une partie de ses préconisations basées sur la vérification d’âge et liées à l’interdiction du smartphone avant 15 ans, dans le respect du RGPD pour l’accès aux réseaux sociaux, et la correction de leurs algorithmes. Le tout dans la continuité du 3-6-9-12 de Serge Tisseron, largement utilisé comme repère par les professionnels.

Interviewé sur BFMTVSamuel Comblez, Directeur adjoint du 3018  remarque : « Interdire les écrans avant trois ans est relativement simple à mettre en place, car ce sont souvent les adultes qui y donnent accès. Mais pendant l’adolescence, les usages numériques sont très inscrits dans le quotidien. Il faut donc faire preuve de pédagogie, pour faire comprendre aux enfants l’importance de varier au maximum les activités et faire autre chose que d’être sur les écrans. »

Il ajoute : « Les parents sont eux-mêmes trop souvent connectés. […] Ils n’ont pas envie de mal faire en donnant des écrans, mais n’ont pas conscience des conséquences. Cela peut empêcher les enfants de se développer correctement, tant au niveau du langage que des relations sociales. »

(Re)voir l’extrait

Partager

Plus d'articles

Ensemble, luttons contre le harcèlement et les violences numériques !