📲  Télécharge l’application 3018

F.A.Q/Conseils pour les parents

Dites-lui qu’il n’est pas fautif et parlez avec lui de ce qu’il a vu. Expliquez-lui que la plupart des contenus choquants sont de la fiction, que ça ne se passe pas comme ça dans la vraie vie. S’il est très perturbé et n’arrive pas à en parler, consultez un psychologue qui l’aidera à se sentir mieux.

Il existe des sites légaux qui permettent de télécharger gratuitement, tel que http://www.jamendo.com

Parlez avec votre enfant de ce qu’il fait sur Internet, avec qui il discute, de la même manière que vous lui demander ce qu’il fait avec ses amis dans la vraie vie.

1) Parler d’internet et prendre le temps de découvrir avec l’enfant cet espace particulier. Demander à l’enfant de montrer ce qu’il aime faire sur internet en essayant de ne pas être choqué ou de ne pas sur-réagir si cela ne correspond pas à nos centres d’intérêts personnels.

2) Stimuler la créativité de l’enfant. Lui montrer où se trouvent les contenus les plus appropriés à leur développement, qu’il pourra ensuite s’amuser à explorer. L’enfant pourra ainsi apprendre et découvrir de nouveaux sites, jouer à de nouveaux jeux, écrire un blog, créer un site… Il faut stimuler leur imagination en leur montrant l’étendue des possibilités.

3) Etablir ensemble des règles et des limites. Quand ? Où ? Pourquoi faire ? Combien de temps l’enfant peut-il utiliser son téléphone ou l’ordinateur ? En étant à l’écoute des besoins de l’enfant et en établissant des règles justes, il sera plus à même de s’y tenir.

4) Protéger les données personnelles et aider l’enfant à comprendre que les informations ou photos mises en lignes peuvent rester visibles pour tout le monde et pour toujours. Il faut l’ aider à instaurer des hauts niveaux de protection pour ses données personnelles en paramétrant bien ses comptes sur les réseaux sociaux.

5) Penser à utiliser le contrôle parental pour filtrer certains sujets (par exemple la violence ou la pornographie) et limiter le temps de navigation.

6) Eviter d’installer un ordinateur dans la chambre de l’enfant et le mettre plutôt dans le salon. Cela rendra plus facile le suivi des habitudes de navigation, et ce de façon quotidienne.

L’évolution permanente des nouvelles technologies expose les enfants à des risques toujours renouvelés. Pour se protéger et protéger les mineurs, il est primordial de connaître les risques : 
– L’exposition involontaire à des images choquantes 
– Les rencontres avec des personnes mal intentionnées
– Le cyber-harcèlement (insultes, moqueries, publication de photos sans autorisation…)
– La diffusion d’informations personnelles (nom, adresse, numéro de téléphone…)
– La consommation excessive : notamment de jeux 

Ainsi sur Internet, comme dans la vie réelle, les parents ont un rôle majeur à jouer : les enfants ont besoin d’être guidés et accompagnés.

Retrouvez dans le rubrique s’informer > contrôle parental nos conseils pour choisir, installer le contrôle parental adapté à votre enfant, son âge et sa pratique en ligne. N’hésitez pas à nous appeler au 3018 pour obtenir un conseil personnalisé.

« No Life » veut dire « sans vie ». Ce sont des personnes qui consacrent leur temps exclusivement à une passion sur Internet, souvent les jeux vidéo, et qui n’ont donc plus de vie réelle. A noter que ce terme est généralement utilisé pour plaisanter par exagération.

 

Ces logiciels filtrent les contenus qui ne conviennent pas aux enfants, selon leur âge (sexe, violence, argent…). Ils permettent aussi de contrôler et de limiter les temps d’accès des enfants à Internet. Tous les fournisseurs d’accès à Internet les proposent gratuitement. Si vous souhaitez l’installer, consultez le centre d’assistance en ligne : Rubrique « S’informer » puis « Contrôle parental ».

Il existe de nombreux moyens de paiement très facilement utilisables par les enfants qui, la plupart du temps, ne se rendent même pas compte qu’il dépensent de l’argent. Il s’agit de SMS+ (SMS surtaxé pour obtenir un code par exemple), audiotel (appel d’un numéro surtaxé pour recevoir un cadeau par exemple), internet+ (la somme dépensée est directement imputée à la facture des parents). Apprenez à votre enfant de se méfier de tout ce qui est gratuit.

 

Tout dépend de la maturité de votre enfant. Essayez vous-même le jeu pour juger de l’impact qu’il peut exercer sur votre enfant. Certains jeux violents peuvent servir de « défouloir » aux enfants. Vous pouvez également consulter les fiches de jeux détaillées sur notre site : « Jeux Vidéo »

Télécharger illégalement est passible de la loi. De plus, les contenus téléchargés illégalement peuvent contenir des mauvaises surprises, telles que des vidéos pour adultes voire des contenus illégaux. Conseillez à votre enfant d’utiliser les sites de téléchargement gratuits et légaux.

Vous pouvez demander le blocage à votre opérateur téléphonique. Sur les IPhones, il est possible de bloquer ou de supprimer la connexion directement depuis le téléphone.

Ensemble, luttons contre le harcèlement et les violences numériques !