📲  Télécharge l’application 3018

L’Association signe une convention avec le ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques

Partager

Amélie Oudéa-Castéra, ministre des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques et Samuel Comblez, Directeur Adjoint de l’Association, ont signé une convention visant à mieux prévenir et agir pour protéger les jeunes du harcèlement dans le cadre sportif.

Les violences et le cyberharcèlement sont malheureusement des réalités également dans le monde du sport. Dans les fédérations sportives, 41% des faits de violences dénoncés concernent des victimes âgées de moins de 15 ans*.

Actions de prévention et formations des acteurs du sport

Cette convention prévoit le déploiement par l’Association d’actions de prévention et de formation sur les sujets numériques auprès des acteurs du sport encadrant les mineurs. Il est également prévu de renforcer l’affichage du 3018 dans les établissements sportifs, afin que les jeunes sportifs puissent trouver une écoute et de l’aide dans leurs démarches.

Remontée des cas à signal-sports, la cellule nationale du ministère des Sports

Pour assurer une protection maximale des jeunes sportifs, la convention prévoit également la remontée des signalements effectués par le 3018 dans le cadre sportif à signal-sports, la cellule nationale de suivi et de traitement des signalements du ministère.

Pour Samuel Comblez : « Les jeunes sportifs eux aussi doivent être sensibilisés et protégés des cyberviolences, pour que le sport puisse rester un espace de plaisir et de cohésion »

 
*Chiffre révélé lors de la Convention nationale de prévention des violences dans le sport, en juillet 2023

Partager

Plus d'articles

Ensemble, luttons contre le harcèlement et les violences numériques !