TikTok déploie une campagne en partenariat avec l’Association e-Enfance pour sensibiliser sa communauté au cyber-harcèlement

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
À l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire, TikTok décline une toute nouvelle campagne de sensibilisation aux bons usages du numériques en partenariat avec l’Association e-Enfance. L’enjeu est de rappeler aux utilisateurs, particulièrement les plus jeunes, les outils à leur disposition pour faire face à des situations de cyber-harcèlement et prévenir les comportements à risques, que ce soit sur ou hors de la plateforme.

Une campagne ludique et interactive pour combattre toutes les formes de harcèlement

Justine Atlan, Directrice générale de l’Association e-Enfance/3018 : « la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire et le cyber-harcèlement est l’occasion de rappeler les règles de sécurité et de bienveillance en ligne. Il est important que les jeunes utilisateurs aient les bons réflexes. Cette campagne de prévention est nécessaire pour rappeler les usages responsables et communiquer sur le 3018, le numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents. »

Ainsi, du 18 au 25 novembre, une page dédiée sera disponible directement sur l’application TikTok – et mise en avant sur l’onglet « Découverte » – comprenant un Quiz de sécurité en ligne, une vidéo témoignage proposée par l’Association e-Enfance ainsi que le clip de sensibilisation réalisée par le Ministère de l’éducation nationale.

Composé de huit questions, ce Quiz doit permettre d’aider les utilisateurs à mieux identifier les cas de cyber-harcèlement, à savoir réagir face à de telles situations et à appréhender les outils de sécurité à leur disposition sur TikTok.

Cette page est aussi l’occasion de rappeler les coordonnées du numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques : 3018, gratuit, anonyme et confidentiel du lundi au samedi de 9h à 20h. En tant que tiers de confiance de TikTok, le 3018 a la capacité d’effectuer des signalements prioritaires à la plateforme pour faire supprimer des contenus préjudiciables en quelques heures.

Sur TikTok, des mesures proactives pour promouvoir la bienveillance 

Assurer la sécurité de sa communauté est une priorité absolue pour TikTok. La plateforme a donc pris d’importantes mesures pour protéger de façon proactive ses utilisateurs et promouvoir la bienveillance.

Parmi l’une des initiatives les plus significatives : avant la publication d’un commentaire qui pourrait être inapproprié ou offensant, une notification apparait sur l’écran de l’utilisateur l’invitant à reconsidérer sa publication, la modifier et lui rappelant les Règles communautaires de TikTok. Un outil efficace puisque 4 utilisateurs sur 10 décident de retirer et d’éditer leur commentaire.

En parallèle, pour permettre à chaque utilisateur de maîtriser au mieux son expérience sur TikTok, il est désormais possible de supprimer ou de signaler jusqu’à 100 commentaires ou comptes à la fois, plutôt que d’avoir à les cocher un par un. Et grâce à la fonctionnalité « Filtrer tous les commentaires », seuls ceux approuvés par l’auteur de la vidéo apparaissent sous leurs contenus.

Des réponses concrètes pour lutter contre le harcèlement sur TikTok 

Le harcèlement comme l’intimidation sont strictement interdits sur la plateforme, tels que précisés dans les Règles communautaires. TikTok est fermement engagée à supprimer, de manière pro-active, tous les contenus et comptes associés à de tels comportements malveillants en s’appuyant à la fois sur une modération technologique et humaine.

Ainsi, entre avril et juin 2021, plus de 81 millions de vidéos ont été supprimées au niveau mondial pour avoir enfreint les Règles communautaires de TikTok73,3 % des vidéos supprimées pour harcèlement ou intimidation l’ont été avant même de faire l’objet d’un signalement, contre 66 % sur le premier trimestre. Des progrès qui sont notamment liés à l’amélioration continue des systèmes de signalement proactifs des symboles et mots haineux.

 

 

À propos de l’Association e-Enfance/ 3018

Reconnue d’utilité publique, l’Association e-Enfance est la référence pour la protection de l’Enfance sur Internet et l’éducation à la citoyenneté numérique depuis 2005. Agréée par le Ministère de l’Education nationale, elle mène des actions de sensibilisation auprès des élèves, des parents et des professionnels. Elle opère le 3018, numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents. Gratuit, anonyme et confidentiel, le 3018 est le partenaire officiel du Ministère de l’Education nationale dans la lutte contre le cyberharcèlement entre élèves depuis 2011. Tiers de confiance auprès des réseaux sociaux pour signaler et faire supprimer des contenus préjudiciables en quelques heures, le 3018 accompagne les adolescents, les parents et les professionnels sur toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes (cyber-harcèlement, revenge porn, chantage à la webcam, surexposition aux écrans, jeux vidéo, exposition à des contenus violents & pornographiques, contrôle parental, piratage de compte, usurpation d’identité, etc). Le 3018 est disponible par téléphone 6 jours sur 7 de 9h00 à 20h00, sur 3018.fr par Tchat, Messenger et WhatsApp. Conventionné avec le Ministère de l’Education nationale, la plateforme Pharos (internet-signalement.gouv.fr) et le 119-Enfance en danger, le 3018 est au cœur du dispositif de la protection de l’Enfance sur Internet. e-enfance.org

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Plus d'articles