📲  Télécharge l’application 3018

La Fédération française de volley et e-enfance / 3018 s’associent pour lutter contre le harcèlement et les violences numériques des jeunes sportifs

Partager

logo Fédération française de volley

Le monde du sport n’échappe pas aux violences numériques : 53%  des consommateurs de contenus sportifs actifs sur les réseaux sociaux ont déjà publié des messages à caractère négatif (moquerie, critique, insulte) selon le dernier baromètre de l’ARCOM.

Pour lutter contre le harcèlement et les cyberviolences auxquels sont exposés les jeunes volleyeurs, une convention entre la Fédération Française de Volley et l’Association e-Enfance / 3018 vient d’être signée ce jeudi 15 février 2024 au siège de la fédération.

Sensibilisation sur le harcèlement et les violences numériques

Ce partenariat, signé  par le Président de la Fédération Française de volley, Éric Tanguy, et le Directeur Général adjoint de l’Association e-Enfance / 3018, Samuel Comblez , permettra notamment la mise en place d’actions de sensibilisation sur le harcèlement et les violences numériques auprès des jeunes sportifs et de formation auprès des éducateurs et encadrants des licenciés.

Le déploiement du programme phare de l’Association Les Super-héros du Net», conçu pour les 6-10 ans, pourra ainsi être déployé par les éducateurs des clubs affiliés de la Fédération et de ses organes déconcentrés, formés à cet effet.

Pour Samuel Comblez, directeur  Général adjoint de l’Association e-Enfance / 3018 : 

«En cette année Olympique, nous nous réjouissons que par la signature de cette convention, les écoutants du 3018 puissent être un soutien pour les jeunes volleyeurs et qu’ils bénéficient d’un plan d’actions de sensibilisation sur le harcèlement et les cyberviolences, afin que le sport reste un espace de plaisir et de cohésion ».

Pour Eric Tanguy, président de la FFvolley : « Protéger nos licenciés et sensibiliser nos clubs à tous les types de maltraitances est une priorité pour notre fédération. Je me réjouis de cette collaboration avec e-Enfance / 3018 qui marque une réelle avancée dans la lutte contre les dangers liés au harcèlement et au numérique au sein du volley ».

Partager

Plus d'articles